Police prédictive, super-soldat, bébé à la carte, superintelligence artificielle ou intelligence artificielle « générale », à partir de ces thématiques qui articulent fantasme et réalité, l’idée, au travers de ces ateliers, est de proposer une réflexion transdisciplinaire sur les mutations technoscientifiques et leurs effets. L’objectif : stimuler l’imaginaire et la créativité d’étudiants, de lycéens ou de salariés en les rendant coacteurs

Inspirée de la pédagogie collaborative, nourri de quelques concepts, mots-clés et exemples, mais aussi d’extraits de textes et de documentaires, l’atelier a pour objectif de favoriser, chez un groupe d’une douzaine de personnes, à partir d’une problématique préalablement définie, une réflexion singulière, d’aiguiser leur sens critique, les sensibiliser aux implications des technosciences, tout en développant des compétences interpersonnelles (écoute, coopération, etc.), de recherche, rédactionnelles. Une salle et quelques ordinateurs suffisent pour une immersion de quelques heures.