Ambivalentes, les mutations technologiques offrent des opportunités en termes de santé, de bien-être, mais aussi de nouveaux risques comme la production d’armes fantômes (impression 3D), la cybercriminalité (Wannacry, Petya), de nouvelles normativités encore, etc.

Il s’agit ici d’explorer la matérialisation d’une aspiration à dépasser notre condition humaine avec l’enfant dit à la carte, le super-soldat, et les enjeux socio-économiques, juridiques, (bio) éthiques, anthropologiques, associés. 

Cette thématique cible aussi notre rapport nouveau aux machines via l’interconnexion algorithmique généralisée, l’usage des robots, du big data et son couplage avec les algorithmes dits prédictifs.

Exemples de conférence

Le ‘bricolage’ de l’humain

Alors que la « prise » sur l’humain va s’accentuer avec les nouvelles technologies, que les ruptures anthropologiques vont s’amplifier, l’intérêt de cette conférence est d’analyser le « bricolage » de l’humain actuel au prisme du design corporel : le bodybuilding, la chirurgie et la médecine esthétiques, l’usage de psychostimulants, et ce qu’il préfigure.

La cage de verre ou le coût de l’automatisation

Watson, Alphago, le champ de l’intelligence artificielle vit une véritable euphorie, tout semble possible. Est-il possible, d’ores et déjà, d’envisager le coût humain lié à l’automatisation ?  (Réflexion autour du livre de Nicholas Carr The Glass Cage).

Le super-soldat à l’épreuve du réel

Captain America, Wolverine, les Clones Troopers de Star Wars… l’imaginaire de la science-fiction est riche de super-soldats. Si l’idée de décupler les capacités humaines pour la guerre remonte à l’Antiquité, de nos jours, avec la psychopharmacologie mais aussi la robotique, la génétique, la neuro-ingénierie, l’optogénétique, le rêve de certains, le cauchemar pour d’autres semble à portée de main. L’objet de cette conférence est d’explorer l’incarnation prochaine de cette volonté ainsi que le questionnement induit.
Impression 3D : histoire, enjeux et perspectives
Figurine de soi à taille réelle, maisons, prothèses, tissus humains, rien ne semble devoir échapper à l’irrésistible développement de l’impression 3D. Née dans les années 1980, longtemps confinée au milieu industriel, elle se dévoile auprès du grand public depuis 10 ans. Lors de cette conférence nous reviendrons sur les origines de cette technologie, sa nature. Après avoir détaillé quelques réalisations étonnantes, nous sonderons aussi son côté sombre, son devenir.
Anticiper le crime aux Etats-Unis
Anticiper le crime, ce fantasme développé par les auteurs de science-fiction comme Philip K. Dick dans Minority Report mais aussi Georges Orwell dans 1984, serait en train de se réaliser dans les pays anglo-saxons.